LE MAINE-ET-LOIRE A L’HONNEUR

Notre Président, Laurent Wauquiez a décidé d’ouvrir le Bureau Politique national à des délégations de simples adhérents pour assister aux débats qui s’y tiennent. Pour cette première, c’est notre fédération qui a été choisie. C’est donc une délégation de cinq militants [1], représentatifs des territoires de notre département, qui s’est présentée mardi 13 mars au siège des Républicains, rue de Vaugirard, à Paris. Cette nouvelle étape de la considération portée aux militants de chaque département, chacun d’entre nous en ressentait la satisfaction d’être des précurseurs associée à la joie et à l’honneur d’en être pour le Maine-et-Loire.

Après l’accueil par Lydia Guirous, porte-parole nationale, nous avons visité le siège de notre parti, sous la conduite de Thierry Braudier, directeur des services. D’étage en étage, nous avons pu découvrir l’impressionnante machine où s’affairent permanents et bénévoles pour assurer au quotidien la vie du mouvement, croisant au hasard des couloirs, Brice Hortefeux ou Virginie Calmels, occasion de brefs échanges chaleureux et sympathiques.

Nous avons ensuite rencontré deux jeunes députés, Virginie Duby-Muller et Fabien Di Filippo, tous les deux membres du Bureau politique, pour un échange d’une bonne vingtaine de minutes. Nous avons apprécié la liberté de parole et de ton de ces deux jeunes cadres du mouvement et la force de leur conviction dans une discussion aussi ouverte que franche. Un échange, certes très court, mais important, sur quelques points d’actualités comme le vécu actuel des militants après une année 2017 très difficile.

Enfin, nous avons été invités à rejoindre la salle du Bureau politique. Nous avons alors mesuré l’immense privilège pour de simples militants de pouvoir assister aux délibérations de l’instance dirigeante de notre parti où siègent une soixantaine de personnes qui en sont les « têtes » nationales. Nous avions devant nous Nadine Morano, Bernard Accoyer, Jean-François Copé, et en face Guillaume Peltier, Eric Ciotti, Virginie Calmels, Christian Jacob, Annie Genevard, pour ne citer qu’eux. Laurent Wauquiez est venu nous saluer avant de commencer la séance. Plusieurs points étaient à l’ordre du jour. Le Président a ouvert les débats sur la situation à Mayotte d’où il revenait et la proposition de porter une réforme du droit du sol pour les « illégaux ». Un échange approfondi et très constructif a examiné la ligne stratégique à tenir face à la réforme constitutionnelle. Puis les autres sujets ont suivi : présentation de la campagne contre le « 80 km/h », les manifestations des retraités contre la hausse de la CSG auxquelles « Les Républicains » sont appelés à participer, et des décisions plus administratives soumises à l’approbation du Bureau comme la nomination de secrétaires départementaux ou le rappel des règles d’utilisation des fichiers d’adhérents. Nous avons apprécié la qualité des débats, leur conduite apaisée par le Président, aidé par la discipline des intervenants dans les prises de paroles. Ce qui nous a frappés, c’est l’ambiance sereine qui a régné tout au long de la séance, le respect mutuel, à mille lieues de ce qui est transcrit par les médias. Comme le disait l’un d’entre nous à la sortie : on en ressort encore plus convaincu d’avoir fait le « bon choix politique ».

Cerise sur le gâteau : à la fin de la séance, un petit moment était prévu avec Laurent Wauquiez avec qui nous avons pu échanger quelques propos et surtout faire la « photo ». Nous avons mesuré la facilité de discuter avec lui en toute simplicité et surtout son écoute.

Nous tenons à souligner l’excellente organisation de ce déplacement : transport Aller-Retour en TGV dans d’excellentes conditions, qualité et chaleur de l’accueil. Avec une prime : cela nous a permis en qualité d’élus de nous connaître au cours de cet aller et retour confortable et d’échanger sur nos périmètres communaux respectifs. 

Il faut donc saluer cette très bonne initiative et décision du bureau politique et de Laurent Wauquiez d’associer des militants de terrain des différentes fédérations à la séance du mardi. Cela permettra de faire un retour à nos amis militants lors de nos réunions thématiques ou de circonscription. Voilà un bon moyen de rapprocher la « base » de nos dirigeants !

[1composition de la délégation : Nathalie Hersant, Saint-Barthélemy – Jeannine Hivert, Champtoceaux – Patrick Merli, Doué-la-Fontaine – Joseph Julienne, Montreuil-Juigné - Daniel Houlle, Angers.

    A propos de l'auteur